4ème : Les temps forts de la Révolution (1)

La Bastille, façade orientale, en 1790 ou 1791La deuxième partie du programme d’Histoire concerne la Révolution et l’Empire (1789-1815). Trois chapitres y sont consacrés. Le premier s’attaque aux temps forts de la Révolution. Son objectif est de montrer les ruptures créées par la Révolution avec la société monarchique de l’ancien régime. On l’étudie à l’aide d’évènements marquants.

La Bastille, façade orientale, en 1790 ou 1791 (Wikipedia)

Voici la fiche d’objectifs du chapitre à télécharger ici.

Ci-dessous le diaporama du cours sur la période 1789-1791 basé sur trois évènements : le serment du jeu de Paume, la prise de la Bastille et la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Le site L’Histoire par l’image développe l’étude de deux des oeuvres vues en classe:

le serment du jeu de paume

la prise de la Bastille.

Pour aller plus loin :

Une BD commentée sur le 14 juillet 1789 en vidéo (et en trois parties). Plutôt très bien faite! (Merci à http://lewebpedagogique.com/juleslagneauhg/ pour l’info).


Ce contenu a été publié dans Quatrième, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à 4ème : Les temps forts de la Révolution (1)

  1. sonia dit :

    faites attention vos videos ne marche pas tous le temps

    • J. Dorilleau dit :

      Les 3 épisodes du dessin animé viennent de You Tube et fonctionnent quand je vérifie. Le diaporama fonctionne également. Cela dépend peut-être de l’appareil sur lequel vous le visionnez.

  2. Omar dit :

    Qu’est ce qui c’est passé en 1790 (avec les biens du clergé…)

  3. theo dit :

    Bonjour, il y a tout qui est mélanger là de dans!!!!!!!

  4. theo dit :

    mes pas mal le site. ;-D

  5. Mekkia dit :

    QUE SE PASSE T-IL DANS LES CAMPAGNES

    • J. Dorilleau dit :

      La grande peur : fin juillet 1789 une rumeur qui fait le tour de la France : les paysans croient que des brigands payés par les nobles vont s’en prendre à eux. En réaction, ils attaquent et brûlent des châteaux. De peur, les députés nobles à l’Assemblée nationale acceptent de renoncer à leurs droit et privilèges la nuit du 4 août 1789.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.