3ème : La République de l’entre-deux-guerres (2)

Deuxième partie (et dernière) de ce chapitre. celle-ci nous est consacrée aux années 1930, à la crise de la République et au Front populaire. 

 

Tout d’abord le diaporama du cours ci-dessous. Avec ici, le schéma du cours complété par les élèves.

Le même en pdf ici.

Pour compléter le cours, quelques vidéos :

un petit documentaire sur le 6 février 1934 :

La vidéo vue en cours (il manque deux minutes à la fin) :

 

L’article de l’encyclopédie Larousse en ligne sur le Front populaire ici. Un résumé rapide sur Herodote.net ici.

Vous ne devez pas le savoir pour cette année, mais cela n’empêche pas de se cultiver, donc voici le lien vers un article de l’an dernier qui explique la crise économique des années 1930 (avec une vidéo notamment).

Pour se détendre, une petite chanson des années 1930 vue en classe dans un documentaire. Vive le tandem !

En complément du cours sur la France en crise et le Front populaire, voici une playlist de chansons des années 1930. J’ai choisi celles qui sont les plus connues encore aujourd’hui. On trouve dedans quelques pépites. Au début, vous pouvez écouter la lecture des accords Matignon et une chanson à la gloire du Front populaire. Bonne écoute!

Et voici pour compléter une petite vidéo avec quelques chansons de l’époque (la qualité de l’image n’est pas fameuse).

Ce contenu a été publié dans Histoire, Troisième, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à 3ème : La République de l’entre-deux-guerres (2)

  1. Ping : Histoire | Pearltrees

  2. Ping : France avant guerre | Pearltrees

  3. Alana dit :

    Bonsoir,
    SVP je ne sais que répondre à cette question: décrire l’impact de la Révolution Russe en FRANCE!
    Pouvez-vous me donner les grandes lignes?
    Merci et bonne année!

    • J. Dorilleau dit :

      La Révolution russe provoque des fortes grèves en 1919, les ouvriers n’ayant rien pu réclamer pendant la guerre et voyant l’exemple russe. En 1920, les socialistes français se séparent en deux partis lors du congrès de Tours. La majorité veut suivre le Parti communiste soviétique en adhérant à la IIIème Internationale dirigée par le PC de Moscou : ils créent le Parti communiste français (PCF). La minorité (menée par Léon Blum) refuse cette adhésion et continue à s’appeler la SFIO.

  4. Alana dit :

    Merci bcp ça paraît tout de suite plus claire!

  5. zakharia difallah dit :

    Merci,
    de m’avoir répondu et ca me sers bien.
    j’i une question à vous poser : j’ai une fiche en histoire des arts à préparer. Il ya une question qui me pose un problème; ca veut dire quoi “quel est ton ressenti ?” et on me demande en plus de justifier ma question.
    Est ce que vous pouvez m’expliquer.
    merci d’avance.
    Zakh.

  6. zakharia difallah dit :

    merci pour votre réponse.
    Zakh

  7. laura dit :

    Bonjour , j’ai une question dont je ne trouve pas la réponse. Pouriez-vous m’aidez s’il vous plaît ? La question est ” donne deux exemples de décision PACIFISTE en France en 1930 ? ” j’ai chercher mais je ne trouve pas.

    • J. Dorilleau dit :

      J’aurai dit la signature des accords de Munich avec Hitler en septembre 1938 qui avait pour but d’empêcher la guerre (même si ce fut totalement inefficace). Et le refus du gouvernement français de Léon Blum de participer à la guerre d’Espagne en 1936 malgré la volonté du parti communiste français.

  8. Ping : Ddelerable | Pearltrees

  9. Ping : La République de l’entre 2 guerres à la seconde guerre mondiale – Mon DNB dans la poche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.